Mon engagement

Cheffe d’entreprise marseillaise, j’ai été confrontée aux inégalités d’accès au monde du travail. J’ai décidé début 2017 de traduire mon indignation en engagement politique. 

J’ai commencé par reprendre mes études et ai obtenu un diplôme à Sciences Po sur le fonctionnement des collectivités territoriales, avec un stage au Secrétariat général de la Ville de Paris. Mon mémoire de fin d’études a porté sur l’optimisation du fonctionnement d’une grande collectivité.

Et puis avec quelques Marseillais motivés, j’ai fondé Mad Mars, avec depuis le départ la volonté d’impliquer les citoyens dans l’avenir de leur ville. Nous avons activement participé à la création du Printemps Marseillais et je suis aujourd’hui Tête de Liste pour les 6eme et 8eme arrondissements.

  Mon parcours professionnel

Depuis vingt ans, j’exerce le métier de directrice de production dans l’organisation d’événements. J’orchestre tout ce qui permet la réalisation d’un événement. Je suis responsable des équipes, des budgets, des plannings, de la logistique, de la sécurité… Je coordonne tous ces pôles avec comme objectif d’aboutir à un résultat satisfaisant pour tous. J’ai la chance de travailler sur des projets d’envergure, à haut niveau de protocole et de sécurité, avec des champions sportifs, des stars hollywoodiennes et des chefs d’État. 

En tant que responsable, je suis en première ligne pour la « gestion de crise », c’est-à-dire pour trouver des solutions à des imprévus dans un temps limité, et décider de leur application.

J’ai travaillé partout dans le monde, dans plusieurs langues, de Montréal à Pékin, de Wallis et Futuna à Moscou, de Tunis à Cannes.

On me reconnait des qualités personnelles de rigueur, d’organisation, et la faculté à m’adapter aux changements. Pour assurer mon rôle de direction opérationnelle de projet, je prends des initiatives, j’imagine des solutions créatives et je prends des décisions permettant de trancher et de définir des procédures.

Pour coordonner les multiples corps de métiers concernés par chaque événement, il est nécessaire de comprendre à chaque fois les contraintes et besoins de chacune des parties, d’en faire la synthèse et de permettre à chacun d’atteindre ses objectifs. Faire preuve d’écoute, de pédagogie et même parfois d’empathie est indispensable.

  Militante associative

J’interviens régulièrement  pour l’association « 100 000 entrepreneurs » au sein de collèges et lycées  pour apporter aux jeunes mon témoignage de chef d’entreprise et les aider à comprendre les liens entre les matières qu’ils étudient et leur projet professionnel. J’ai été aussi ambassadrice à Marseille de l’association Viensvoirmontaf, dont l’objet est d’aider les collégiens de 3ème issus des zones d’éducation prioritaire à trouver des stages intéressants, en mobilisant pour cela des entreprises, et en travaillant avec les collèges, le rectorat et les services de la politique de la Ville.

Enfin, je suis vice-présidente de l’association « Marcelle et nous » qui a créé en 2018 Marcelle, un média métropolitain dédié à la mise en avant d’initiatives positives.

  Entrée en politique

Je suis une des fondatrices du collectif Mad Mars, créé en 2018 et qui avait pour objectif de rassembler des habitant.e.s de Marseille pour être acteurs et faire passer Marseille dans une nouvelle ère, à l’occasion des élections municipales de 2020.

Notre constat est que l’union des forces progressistes était indispensable pour avoir une chance de l’emporter. La devise de Mad Mars est « Soyons fous, croyons à la politique ! ». C’est pour ça que depuis 2018 nous œuvrons à cette union nécessaire entre responsables politiques éclairés et société civile pour mener cette bataille. 

Mad Mars est l’un des membres fondateurs du collectif le Printemps Marseillais 

  Le Printemps est là !

Le Printemps marseillais regroupe des personnes issues des partis politiques de gauche ou écologistes, et des citoyens.

Nous appellons à un renouveau démocratique, et pour cela nous avons ouvert nos listes à des candidatures spontnées de marseillaises et de marseillais engagés pour leur ville. 

Conscients que nous avons besoin de toutes les forces, notre programme a été co-construit avec des centaines d’habitantes et d’habitants de Marseille. L’école, le logement, la mobilité, la santé, la propreté, la sécurité, la nature en ville sont au coeur de nos préoccupations. 

Un service public solide et efficace est un bien essentiel pour chacun de concitoyen. C’est également la condition du développement économique de notre territoire. L’attractivité de notre ville et de notre métropole ainsi que le progrès social de ses habitants ne peuvent pas naître sans un réel maillage de transport, des crèches et des écoles de qualité, et des citoyens qui se sentent en sécurité et ont confiance dans leur avenir et celui de leur ville.

  Les 6 et 8ème arrondissements

Je travaille dans le 6ème et ma famille vit dans le 8ème. Mes grands-parents s’y sont installés en 1947, à l’époque on leur disait qu’ils s’installaient à la campagne ! Cette partie de la ville a bien changé avec la bétonisation effrénée, l’intensification de la circulation, la réduction des espaces verts. Je m’y investis pleinement car je n’accepte pas que la qualité de vie se dégrade.